Ça y est, je me suis lancée !

Dscn1040_

J'ai eu une demie réussite et un ratage complet !

La demie réussite, au niveau visuel, parce qu'au niveau goût, c'est à tomber parterre !

Le ratage complet, c'est aussi au niveau visuel, parce qu'au niveau goût, wahou !

J'ai  fait un combiné de recettes : une valeur sûre, Mercotte et pour la facilité, Ginger-Pepper.

Je vous mets juste la recette de ceux au chocolat, vu que ceux au caramel au beurre salé sont ratés... je crois que ça vient du fait que j'ai remplacé le sucre, dans les blancs d'oeufs en neige, par du caramel.

Avant la cuisson :

Dscn1031_

Après la cuisson :

Dscn1034_

Encore une, pour la collerette :

Dscn1035_

Macarons au chocolat

Pour 12 macarons (24 coques):

  • 170 gr de blancs d'oeufs
  • 170 gr de poudre d'amandes
  • 260 gr de sucre glace
  • 70 gr de sucre en poudre
  • 20 gr de cacao

Pour la ganache :

  • 100 gr de crème fleurette
  • 100 gr de chocolat

Préparation :

Faites chauffer la crème fleurette. quand elle bout versez la sur le chocolat en morceaux, mélangez bien, laissez tiédir et entreposez au frais.

Mélangez puis tamisez le sucre glace, la poudre d'amandes et le cacao.

Tiédir les blancs d'oeufs au micro-ondes (50 s au programme décongélation).

Montez les blancs en neige. Lorsqu'il deviennent mousseux battre plus rapidement. Lorsqu'ils sont fermes, ajoutez le sucre en poudre et continuer à battre encore quelques instants.

Incorporez très délicatement le mélange sucre glace/poudre d'amandes/cacao aux blancs en neige à l'aide d'une spatule ou d'une maryse (ne faites pas comme moi, macaronez bien).

Versez dans une poche à douille lisse, et faire des ronds sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Laissez reposer 30 min, et cuire à 160°C 15 min. Ils sont cuits quand ils ne bougent plus au toucher.

Laissez tiédir et décollez les coques délicatement, enfoncez un peu l'intérieur pour  la ganache.

Mettez la ganache dans une poche à douille et remplissez la moitié des coques, mettez l'autre moitié dessus.

Régalez-vous bien, mais essayez de les faire mieux que moi !